Le projet CONDOR vise à développer et déployer en condition réelle un nouveau standard mondial de la vidéo chirurgicale.

A l’image de l’aviation, cela se traduit par le développement d’une "tour de contrôle" des blocs opératoire par le biais de nouvelles applications de pilotage temps réel, de communication, d'enregistrement, d'exploitation et d'automatisation.

Cette « tour de contrôle » permettra par exemple d’alerter un chirurgien en cas de détection durant une intervention d’un problème ou d’une variation du "plan de vol" initial. Associée à cette tour, une boite noire par bloc permettra à un chirurgien de revoir, après coup, la vidéo d’une opération pour mieux préparer les suivantes ou pour mieux apprendre et corriger si nécessaire d’éventuelles erreurs.

Le projet aboutira à des produits industriels, matériels et logiciels, des environnements open source et des formations qui viendront enrichir l’offre de formations internationales de l’IRCAD et de l’IHU de Strasbourg.

Les résultats équiperont les plateaux innovants de chirurgie guidée par l’image au sein de l’IHU Strasbourg, non seulement pour la recherche et la formation, mais également pour un usage clinique notamment en chirurgie ambulatoire. Le projet ambitionne ainsi de positionner les équipes industrielles, cliniques et académiques françaises au meilleur niveau mondial, au cœur de l'hôpital du futur.

Le projet CONDOR prépare le terrain pour un pilotage à distance, grâce à une vidéo comprimée pour rester compatible avec les débits disponibles mais de grande qualité et de latence minimale.

Les recherches menées autour des vidéos contenant les métadonnées sur le contexte médical permettront enfin de positionner la France dans les acteurs majeurs de l’usage des Big Data pour le médical. CONDOR apportera de véritables innovations en matière de compression vidéo ultra basse latence, de reconnaissance et d’indexation automatique des vidéos basées sur des approches "deep learning" reposant sur l’apprentissage, d’interopérabilité au sein de la salle d’opération, d’analyse des processus et de formation par la vidéo.

Le projet est piloté par l’Institut de Recherche Technologique b<>com (Rennes), spécialisé dans les domaines de l’hypermédia, les réseaux et la sécurité et la e-santé, associé à l’Institut Hospitalo-Universitaire de Strasbourg, dédié à la chirurgie guidée par l’image, la société Harmonic, leader mondial des solutions avancées de compression vidéo, l’IRCAD, leader de la formation en chirurgie mini-invasive et aux laboratoires de recherche INSERM/LTSI et UNISTRA/ICube, équipes de tout premier plan sur les technologies du numérique appliquées à la chirurgie.